Mons Le collectif interpellera mardi soir les élus communaux

Le collectif de cyclistes farceurs, mais surtout gonflés à bloc pour passer à l'action, va encore frapper dans la Cité du Doudou. Mardi soir, à l'occasion de la séance du conseil communal, il interpellera les élus locaux avec une demande tout à fait particulière : rattacher Mons aux Pays-Bas, pays qui a réussi, selon le collectif, à se hisser au premier rang des nations cyclables.

Les modalités pratiques de pareille sollicitation à la Ville de Mons seront développées en séance publique mardi soir par les cyclistes gonflés, en costume du 14e siècle. Voici une ébauche de leur argumentaire. "Mons est la capitale de la province de Hainaut. Pourtant, peu de Montois savent que le lion rouge sur le drapeau de notre province est celui du comté de Hollande. Sa présence s'explique par le fait que le Hainaut a été uni à la Hollande de la fin du 13e siècle jusqu'à la moitié du 15e", explique le collectif. "C'est au nom de ces liens historiques que les cyclistes proposent au conseil communal de la ville le rattachement de la bonne ville de Mons aux Pays-Bas, dans le cadre de la prochaine réforme de l'État belge."

Leurs motivations n'ont pas changé : les cyclistes réclament une politique cyclable globale, cohérente et financée. Ils poursuivent cet objectif en utilisant systématiquement l'humour pour dénoncer l'absurdité des choix actuels de mobilité, changer les mentalités et tourner en dérision le manque de sérieux des autorités.

"Depuis 40 ans, la politique cycliste de la Région wallonne est un échec catastrophique. Elle est en effet parvenue à éradiquer presque complètement la pratique du vélo sur les routes régionales,"poursuite Luc Leens, qui portera l'interpellation citoyenne. "Mons en est malheureusement un exemple éloquent. Les cyclistes montois sont convaincus qu'aucun espoir raisonnable n'est permis pour le vélo aussi longtemps que Mons dépendra de la Wallonie. C'est pourquoi ils proposent une solution radicale, inédite et européenne en rejoignant un pays qui a réussi à se hisser au premier rang des nations cyclables."