Mons

Plusieurs dizaines de caravanes ont pris possession du site de Geothermia.

Non, le site de Geothermia ne s’est pas transformé en zone de camping touristique pour les grandes vacances. Les dizaines de caravanes qui ont débarqué ce dimanche le long de l’autoroute E19/E42 à hauteur de Ghlin sont issues d’une communauté des gens du voyage.

La surprise fut évidemment grande pour l’intercommunale IDEA, propriétaire des terrains occupés par les caravanes. “Il n’y a pas eu de demande préalable”, assure Emilie Zimbili, porte-parole d’IDEA. “Mais c’est très souvent le cas en Wallonie vu qu’il n’y a pas vraiment de terrain prévu pour eux.”

Que les riverains se rassurent, la communauté lèvera déjà le camp dans quelques jours. “Ils font apparemment une halte à cet endroit parce qu’ils se rendent au grand rassemblement annuel à Saintes-Maries-de-la-Mer, dans le sud-est de la France”, précise l’intercommunale de dévéloppement économique et d’aménagement du coeur du Hainaut.

Le groupe partira donc, en principe, ce dimanche. Même si le séjour est relativement court, la ville de Mons a tenu à prendre des mesures. “Notre spécialiste des gens du voyage les a rencontrés ce lundi et y retournera les jours suivants”, explique Juliette Picry, porte-parole de la ville de Mons. “La ville a déjà négocié avec eux la gestion des déchets en leur demandant d’utiliser les sacs poubelle nécessaires.”

Ce terrain de Geothermia, en bordure d’autoroute, a déjà été occupé à plusieurs reprises par des gens du voyage. Notamment en 2016. Plus de 200 caravanes s’étaient installées dans le zoning durant le mois de juin mais cette fois avec la volonté de rester plus durablement. Un ordre d’expulsion avait donc été délivré en urgence par le tribunal de Mons.

L’IDEA ne peut toutefois pas prévenir ce phénomène. “C’est difficile de les empêcher de venir car nous ne pouvons pas fermer les voiries. C’est un noeud important car il y a plusieurs entreprises implantées et c’est une voirie souvent empruntée pour l’accès aux commerces en venant de l’autoroute.”