Mons

Les premiers trains de marchandises sont attendus très prochainement

L’intercommunale de développement économique et d’aménagement de Coeur du Hainaut (IDEA) et le Port Autonome du Centre et de l’Ouest (PACO) ont inauguré le raccordement finalisé de l’ancienne ligne de chemin de fer 242 réservée au transport de marchandises. Les premiers trains de marchandisent sont attendus !

Ce raccordement d’une longueur de quatre kilomètres permet désormais de connecter directement le futur Terminal de Baudour à la gare de Saint-Ghislain et donc in fine à l’ensemble du réseau ferroviaire belge et international. L’objectif concret de cet investissement de huit millions d’euros est de favoriser l’intermodalité, soit la connexion souple entre l’eau, la route et le rail pour les entreprises du Coeur de Hainaut.

Déjà pourvu d’une plate-forme logistique bimodale à Ghlin sud, le futur terminal de Baudour équipé d’une connexion ferroviaire apportera une réponse trimodale optimale : eau, rail, route. Avec cette trimodalité, l’IDEA estime qu’elle confirmera l’ancrage local des entreprises déjà installées dans les zones d’activités aux alentours comme le éco-zoning de Tertre mais aussi attirer de nouveaux investisseurs, actifs notamment dans les secteurs de la chimie, des datas centers, du recyclage,…, en Coeur de Hainaut.