Mons La police boraine a mené d'importantes perquisitions ces derniers jours.

Le service d'enquête et recherche de la police boraine a eu le nez fin. Ces derniers jours, les enquêteurs ont mené deux vagues de perquisitions dans le Borinage. A la clef, plusieurs arrestations et de nombreux produits stupéfiants saisis.

Le mardi 29 mai, les policiers ont tout d'abord procédé à l’arrestation d’un individu suspecté d’être impliqué dans le commerce de drogue. Ce jour-là, il revenait de Liège où il avait manifestement été chercher des produits. une certaine quantité d’héroïne et de cocaïne ont en effet été retrouvées dans le coffre de son véhicule.

De cette arrestation, il s’en est suivi six perquisitions dont quatre sur le territoire de la police boraine. Au total, ont été saisis 26 sachets contenant chacun 5 grammes d’héroïne, 162 grammes d’héroïne et 8 grammes de cocaïne. Le véhicule de la première personne interpellée a également été saisi tout comme des GSM, de l'argent en cash et du matériel tel que une balance de précision, divers sachets de conditionnement.

Sur les 7 personnes auditionnées dans le cadre de ce dossier et présentées au juge d’instruction, 6 ont été placées sous mandat d’arrêt et se trouvent désormais derrière les barreaux.

Mais les enquêteurs ne se sont pas arrêtés en si bon chemin. Ce mardi 5 juin, vers 4h, ils ont mené simultanément deux perquisitions (à Boussu et Quaregnon) et procédé à l’interpellation de plusieurs personnes suspectées de trafic de stupéfiants.

Lors de la fouille des deux habitations, les policiers ont mis la main sur 160 grammes de cannabis, une boule de cocaïne et 230 grammes de produit « de coupe ». Mais aussi du matériel de dealer, 770 euros en petites coupures ainsi qu'une arme à feu (un revolver 6 coups).

A l’issue de ces nouvelles perquisitions, 5 personnes ont été arrêtées et auditionnées. Un sixième « larron » absent lors des perquisitions et se sachant recherché s’est présenté le lendemain pour être, à son tour, auditionné.