Mons Cette pension pour chevaux novatrice a été créée en avril 2017 à Marchipont.

Le Paddock Paradise des Hauts-Pays s'est mis sur son 31 ce samedi 25 août. Après une première belle année d'existence, la pension pour chevaux a été officiellement inaugurée par Carlo Di Antonio (cdH).  Le ministre wallon du bien-être animal a fait les louanges de ce concept instauré à Honnelles par Lauriane Carlier et Pierre Lion avant de couper symboliquement le ruban rouge et jaune.

Situé à Marchipont, le Paddock Paradise des Hauts-Pays s'étend sur 4 hectares et se veut respectueux des besoins fondamentaux des chevaux : vie en groupe, vie à l'extérieur toute l'année, chevaux pieds nus, alimentation adaptée, etc. "Ce site est le fruit d'une réflexion et d'une prise de conscience quant au bien-être du cheval détenu par l'homme aujourd'hui", soutient Lauriane Carlier.

Le Paddock Paradise est un concept importé des Etats-Unis et de ce qui est réalisé dans le parc national du Grand Bassin. Basé sur le mode de vie naturellement sain des chevaux, il a été conçu pour permettre aux propriétaires de chevaux de fournir aux équidés domestiques un environnement qui ressemble étroitement à leur habitat naturel.

© DR

© DR