Mons Un riverain pointe le manque de sécurité le long de la ligne Bruxelles-Mons

La ligne 96 Mons-Bruxelles est l’une des plus fréquentées de Wallonie. De nombreux navetteurs de Mons, du Borinage ou de Soignies empruntent chaque matin et chaque soir les trains qui relient la capitale. Chaque heure, ce ne sont pas moins de six trains qui passent par la gare de Soignies. Pourtant, la sécurité semble ne pas être optimale le long des rails à cet endroit.

Surtout rue du Viaduc, à quelques pas de la gare. "Aucune sécurité n’existe entre les voies et notre domaine privé, assure Christian Godart, un riverain. L’ancienne clôture en béton est en très mauvais état. Plus rien ne tient. Il y aura des accidents parce que des gens vont traverser pour aller vers le supermarché."

Un magasin Delhaize est en effet en cours de construction en face de cette clôture trouée à côté de laquelle se situe un parking gratuit. "Beaucoup de gens se garent le matin à cet endroit pour aller prendre le train. Certains pourraient être tentés d’aller le long des voies pour arriver plus vite à la gare qui se trouve à seulement 200 mètres."

L’homme a donc pris les devants pour prévenir Infrabel de ces problèmes. "Je leur ai écrit un courrier pour les mettre en garde. C’est un endroit très fréquenté donc il y a danger. Mais ils ont répondu défavorablement", regrette Christian Godart.

Voici ce qu’a répondu Infrabel : "Nous tenons à vous remercier pour votre vigilance. La sécurité est notre priorité absolue. Dans le cadre de notre plan d’action contre l’intrusion de personnes non autorisées dans les voies, nous avons identifié des lieux à risques en nous basant sur des analyses. […] L’emplacement que vous indiquez ne relève toutefois pas de ces lieux à risques. Nous ne pouvons dès lors malheureusement pas répondre positivement à votre demande de pose de clôture."

Infrabel en profite pour rappeler la règle essentielle à respecter. "Le chemin de fer est un domaine privé et donc interdit aux personnes non autorisées, qu’il y ait une clôture ou non."

Il faudra donc compter sur la bienséance et la bonne conduite des usagers et des riverains.