Mons

Le jeune homme de 19 ans a été tué cette nuit sur la place Léopold.

L'horreur cette nuit à Mons. Jean-François, un jeune de 19 ans originaire de la région de Mons a été poignardé sur la place Léopold, à côté de la gare. Vers minuit, le jeune homme a reçu plusieurs coups de couteau avant de succomber à ses blessures.

Les faits ont débuté sur la terrasse du café Léopold et du café la Table Ronde. Le patron du café Léopold a visionné toute la scène grâce à sa caméra de surveillance. "Un jeune homme, l'auteur des coups des couteaux, était en train de boire un verre au café la Table Ronde", débute-t-il. "Un autre, la victime, était assis sur ma terrasse à une table juste à côté de la terrasse du café voisin où se trouvait l'auteur. Les deux hommes, l'un à côté de l'autre, se sont parlés, ont commencé à s'énerver et à se prendre la tête."

Selon nos informations, la dispute aurait éclaté car l'auteur avait auparavant été prié de quitter les lieux par la serveuse. L'individu a alors commencé à s'énerver. Voyant cela, Jean-François a voulu a voulu intervenir. "D'après ce que je sais, ils se sont pris la tête à propos de la serveuse de la Table Ronde", raconte le patron du Léopold. "L'auteur a juste réclamé de se faire payer un verre, la victime a refusé", précise le parquet.

Les deux hommes ont poursuivi leur discussion plus loin. "Ils sont partis à droite des travaux de la gare, au niveau de l'arrêt de bus. Ils se sont battus là-bas. Selon ce que l'on voit sur les images de la caméra, c'est le jeune homme qui est décédé qui a été vers l'autre. Mais l'auteur s'est rebellé d'un coup. Il lui a tranché la gorge."

En sang, Jean-François est ensuite revenu en courant vers le café Léopold en se tenant la gorge. "Il connaît mon serveur donc il est revenu vers mon café. Arrivé à l'entrée, il s'est écroulé par terre."

Les secours sont arrivés sur place rapidement. Le jeune homme a été pris en charge mais est décédé vers 4h30. Le parquet de Mons a évidemment été saisi. Une enquête a été ouverte. Contacté, le procureur du Roi de Mons nous signale que le suspect a été interpellé et formellement identifié. Il s'agit d'un homme d'une trentaine d'années d'origine nord-africaine qui vit en Belgique depuis environ un an.

Le suspect a été présenté devant un juge d'instruction ce mardi matin. Il a été placé sous mandat d'arrêt et écroué. "L'autopsie de la victime sera réalisée en fin de journée pour déterminer le nombre de coups portés et lesquels étaient mortels", ajoute le parquet. "L'auteur et la victime ne se connaissent pas, il ne s'agit pas d'un règlement de compte."