Mons

A Mons, l'élu communal sortant jette l'éponge en pleine campagne électorale et flingue la liste de Bouchez

Sur Facebook, le conseiller communal Joël Van Aelst (MR) et candidat sur la liste Mons en Mieux de Georges-Louis Bouchez pour octobre 2018 a annoncé qu'il se retirait du projet ! En cause? "Je réalise que Mons en mieux est un échec : il n’y a pas de pluralisme mais une collection de candidats déçus, pas de projet positif pour Mons mais une approche exclusivement tournée vers l’attaque et le dénigrement des autres."

Il s'agit de la première défection de la liste MeM, même si un autre candidat (David Bouillon) s'était aussi illustré il y a quelques semaines en annonçant se retirer et puis en se ravisant. La décision de Joël Van Aelst semble ferme et définitive. D'autant qu'il n'hésite pas à exprimer le fond de sa pensée sur les réseaux sociaux.

"J’ai été dupé et ne souhaite pas me laisser entrainer dans une campagne qui ne me ressemble pas : afin de rester cohérent avec mes valeurs et mon engagement vis-à-vis des Montois, je quitte donc une liste inutilement agressive et peu soucieuse des vrais problèmes des gens," déclare-t-il. "Libéral social, je me suis engagé en politique pour ma ville et j’ai accepté d’intégrer la liste Mons en Mieux pour son pluralisme revendiqué."

Déjà en 2012, l'entente entre le chef de file Georges-Louis Bouchez et Joël Van Aelst (sur une liste MR cette fois-là) n'était pas au beau fixe. "La personnalité conflictuelle et individualiste de Georges-Louis Bouchez et la façon dont il entend faire campagne ne correspondent pas à la manière dont je veux défendre mes idées et dont j’envisage mon engagement politique. En ce qui concerne Mons en Mieux, je pensais rejoindre une équipe dont l’objectif était de proposer un projet positif pour Mons et les Montois.Je me suis trompé sur toute la ligne : le pluralisme de la liste, la démarche collective ou encore la volonté de mettre le projet et les idées au cœur de la campagne."

Et d'ajouter: "Après avoir annoncé l’arrivée de "pointures" issues de d’autres partis politiques censées rompre avec les anciennes pratiques et incarner le renouveau, j’ai assisté à l’arrivée d’anciens exclus ou écartés de leur parti, de personnalités aux actions controversées et de personnes guidées par des rancœurs personnelles ou des intérêts particuliers."

Le groupe MR a pris acte de la décision de Joël Van Aelst de se retirer de la liste "Mons en Mieux!" pour les prochaines élections. "Cela n'aura aucune incidence sur notre groupe au conseil communal compte tenu de la décision de la majorité de ne plus réunir l'assemblée communale avant les élections du 14 octobre", indique Hervé Jacquemin (MR). "Nous regrettons toutefois les propos tenus par Joël Van Aelst et aurions préféré qu'il nous informe de ses problèmes personnels autrement que par voie de presse. Nous tenons à rappeler que le projet de Mons en Mieux a été soutenu a l'unanimité par les membres du MR montois et qu'il le reste."

Dans l'album "Panini" de Mons en Mieux, il manque donc un sticker au numéro 17 ! Sera-t-il chipé par une autre liste ? A suivre.