Mons

Plusieurs vols dans les habitations sont à déplorer ces dernières semaines

En cette période estivale, les vols se multiplient dans la commune de Jurbise. À tel point que la bourgmestre, Jacqueline Galant, invite ses concitoyens à la plus grande prudence. Elle l’avait déjà fait il y a une dizaine de jours et relance l’appel en donnant davantage d’informations sur le modus operandi des auteurs.

« Dans le cadre des vols dans les habitations commis en journée, il y a lieu d’être attentif aux véhicules Audi foncés, de type berline, peut-être A6 avec plusieurs personnes à bord », précise la bourgmestre. Dans un premier cas, la victime rentrait chez elle en véhicule lorsqu’elle a constaté qu’une voiture Audi foncée était stationnée devant son entrée de garage.

Une seule personne était à bord, le chauffeur. À son approche, ledit véhicule a quitté l’emplacement qu’il occupait tout en klaxonnant. Deux hommes habillés en bleu foncé sont alors sortis de la maison de la victime. « Ils déclarent à la victime qu’ils sont policiers, la bousculent tout en lui volant son sac et s’enfuient vers le véhicule qui les attendait. »

Le mal était fait puisque la maison avait été fouillée et des bijoux emportés. Les auteurs ne portaient pas l’uniforme de la police mais bien des pièces d’équipement sans logo, bleu foncé. Dans le deuxième cas, le ou les malfrats se sont présentés au domicile d’une personne âgée ayant des difficultés à se déplacer. Ils ont pénétré dans l’habitation via une porte en façade qui n’était pas verrouillée.

« Une fois dans la maison, alors que la victime sommeille, ils s’emparent de l’argent contenu dans le portefeuille et quitte les lieux. Ce n’est qu’en entendant la porte se refermer que la victime se réveille et voit une ombre passer devant sa fenêtre », ajoute encore Jacqueline Galant. Début août, la police avait dû constater deux vols. Pour l’un, l’auteur était passé au-dessus d’une clôture et avait pénétrer dans l’habitation par une fenêtre laissée ouverte à cause de la chaleur.