Mons

La bourgmestre de Jurbise est à nouveau allée sur les lieux du drame ce lundi

Ce samedi 1er septembre en fin d'après-midi, deux maisons située à la route d'Ath, à Jurbise, étaient soufflées par une fuite de gaz. Au total, sept blessés et le décès de l'occupant de la maison directement concernée étaient à déplorer. De nombreux dégâts matériels étaient également constatés aux habitations et immeubles situés à proximité directe.

Ce lundi, la bourgmestre de Jurbise, Jacqueline Galant, s'est à nouveau rendu sur les lieux avec une équipe du service social du CPAS afin d'apporter l'aide nécessaire aux victimes. Elle précise par ailleurs qu'un logement temporaire sera mis à disposition de la famille qui a tout perdu dans cette catastrophe.

Au lendemain du drame, une cellule avait été installée au sein de l'administration communale. Les services communaux, de police et d'assistance aux victimes avaient accueilli les sinistrés afin de collecter et de centraliser les informations. Un numéro de dossier leur avait aussi été attribué afin de faciliter les interventions, notamment auprès des assurances.

Aujourd'hui, la cellule d'aide aux victimes poursuit son travail. Le choc émotionnel est grand et il faudra probablement du temps pour que ce traumatisme s'estompe.