Mons Lancé en début d’année, l’outil cartonne et séduit la population