Mons

De jeunes artistes seront aux côtés de Noa Moon, Mademoiselle Luna ou encore Daddy K

La 13e édition de l’Envol des Cités s’arrêtera chez nous. Le 30 avril et le 23 juin prochains, les artistes passeront par Frameries et La Louvière afin d’enflammer les podiums. Cette année encore, la Province de Hainaut via l’asbl Hainaut.Culture, a à cœur de mettre en lumière des groupes et artistes créateurs émergents qui, durant plusieurs mois, bénéficient d’une structure rodée, de formations, de coachings et de rencontres avec des professionnels du milieu.

« Le but essentiel est la confrontation à la réalité scénique, dans des conditions les plus professionnelles possibles, notamment par la mise en évidence de groupes amateurs belges qui souhaitent se professionnaliser et la mise en scène de têtes d’affiche plus confirmées », expliquent Olivier Fiévez et Jacques Nuovo, coordinateurs. Machiavel, Suarez, Quentin Mosimann, Kid Noize ou encore IAM sont autant d’artistes à avoir partagé la scène de l’Envol des Cités.

Cette année encore, les places étaient chères : des centaines de musiciens issus des quatre coins de l’espace francophone belge et de France ont redoublé d’efforts pour faire partie des dix groupes retenus par le jury de sélection en février dernier et finalement des six groupes sélectionnés pour s’envoler.

Seront ainsi sur scène, Shelby Tarawa, Tripode, Winter Woods, Behind the Pines, Lago et Jezo. Ils seront par ailleurs accompagnés de Newt, lauréat de l’année 2016. Côté tête d’affiche, citons pour la date framerisoise Noa Moon (qui reprendra certes son titre phare, Paradise, mais qui présentera surtout son second album, Azurite, dont la sortie est prévue ce 21 avril), Mademoiselle Luna, première dj féminine reconnue en Belgique et dont le succès dépasse les frontières et enfin, Daddy K, que l’on ne présente plus.

Du côté de la Cité des Loups, le public pourra compter sur le spectacle l’Age d’or du rap français, qui retrace en musique, avec les artistes et auteurs de tous les classiques des années 90 à 2000, les temps forts de cette décennie. Une dizaine d’artistes – Busta Flex, Menelik, Nuttea, Sages Poètes de la Rue, Assassin, etc. – seront ainsi présents pour assurer cette date unique et exclusive en Belgique.

À noter que la gratuité des concerts est toujours assurée : « une culture pour tous et par tous », tel est le crédo des organisateurs. « Quel chanteur, musicien, groupe en devenir n’a pas rêver de monter sur scène, de participer à une vraie tournée, de rencontrer d’autres artistes et de bénéficier d’un accompagnement professionnel ? L’Envol des Cités n’est pas un projet comme les autres, il s’adresse à tous, en faisant la part belle à la musique, à toutes les musiques, sans œillères ni préjugés », ajoute Fabienne Capot, députée provinciale. Rendez-vous très prochainement.