Mons Mais la bourgmestre annonce que des solutions sont actuellement à l’étude