Mons

La boîte de nuit de Maisières a été victime d’un incendie le mois dernier.

Les adeptes de l’Happy Jack devront encore patienter quelques semaines avant de reprendre la route de Maisières. « Pour septembre, ça risque d’être court. Mais pour début octobre, les travaux devraient être terminés et nous devrions pouvoir rouvrir les portes », annonce le propriétaire du bâtiment.

Le disco bar situé juste en face du SHAPE a dû fermer ses portes de façon impromptue le 9 juillet dernier, deux jours après avoir fêté ses 3 ans en grande pompe. La faute à un incendie qui avait ravagé une partie du bâtiment. Le feu s'était déclenché vers 3 heures du matin et avait embrasé une partie de la toiture du bâtiment ainsi que le plafond intérieur. Fort heureusement, l'établissement était fermé. Personne ne se trouvait donc à l'intérieur au moment de l'incendie.

Une fois le travail des pompiers effectué, les experts ont déterminé que l’incendie était accidentel. Un court-circuit dans le climatiseur est en effet à l’origine du sinistre. "Quinze jours avant l’incendie, un orage avait fait des dégâts notamment au niveau du climatiseur. Le système devait être réparé ce vendredi", explique le gérant qui avait initialement prévu de réparer l’appareil quelques jours après la date de l’incendie.

Pour confirmer à 100% cette hypothèse, une deuxième expertise sera réalisée ce jeudi. « Mais il est déjà certain que l’incendie n’est pas de nature criminelle », poursuit le propriétaire des lieux. « L’assurance indemnisera donc l’intégralité des frais liés aux travaux. »

Les travaux consisteront à réparer une partie de la toiture mais surtout l’aménagement intérieur qui a été lourdement touché. « Comme il y a beaucoup de bois, la décoration et l’aménagement ont été forts dégradés. De même que le matériel audio et l’installation électronique. Tout ce qui était accolé au plafond a subi la chaleur des flammes. Et puis, il faut refaire tout le bar central qui a été détruit. »

En attendant les réparations, le gérant de l’Happy Jack tente de continue à faire vivre son concept à travers différents événements organisés à l’extérieur.