Mons Les prévenus, détenus depuis fin novembre 2016, seront jugés devant la cour d’assises du Hainaut en octobre