Mons

Vers 15 heures, toutes les sociétés se sont réunies sur les places Communales et Maugrétout

La journée de dimanche avait donné le ton et promettait un Laetare festif et haut en couleurs. La promesse a été tenue jusqu’au bout. Ce mardi, malgré une météo maussade, les gilles étaient de nouveau de sortie pour animer les rues louviéroises. Aux alentours de 15 heures, les différentes sociétés se sont formées sur les places communale et Maugrétout et ont fait le plein d'oranges.

© E.B.

Au son des tambours et de la grosse caisse, les gilles ont une nouvelle fois prouvé que la cité des Loups n’avait rien à envier aux carnavals voisins. Bien qu’épuisés par ces trois jours particulièrement énergivores, tous avaient le sourire et le lancée d’oranges facile… Une tradition qui ravie toujours autant les petits et leurs parents, équipés de sachets et paniers en tout genre.

Aux fenêtres aussi, on s’en donne à cœur joie pour tenter d’attraper l’un ou l’autre fruit. Après s’être rassemblées sur la place Maugrétout, où davantage de Louviérois étaient réunis pour vivre cette dernière après-midi, les sociétés ont déambulé en cœur de ville. Ce soir, tous s’apprêtent à tourner la page de cette édition 2018.


« Mis à part pour la météo qui n’a pas été de notre côté, c’est une belle édition, nous sommes un bon groupe, l’amusement était bien présent », confirme Maurizio Vernino, de la société des Gilles de Bouvy. « D’année en année, l’ambiance est toujours plus festive. Le contact avec la population est vraiment agréable. » Alors qu’il ne reste que quelques heures de fête, le gille pense déjà à l’année prochaine. « Nous n’attendrons pas le carnaval 2019, nous le préparerons toute l’année. À peine terminé, nous recommençons. »