Mons

Le chantier de la prison avance plus vite que prévu

LEUZE-EN-HAINAUT Depuis la pose de la première pierre en octobre dernier, les ouvriers affectés au chantier de construction de la nouvelle prison de Leuze-en-Hainaut n’ont pas chômé. La rapidité avec laquelle les travaux évolue en atteste et n’aura pas échappé aux nombreux automobilistes qui fréquentent la nationale 7 Tournai – Bruxelles. “Le maître d’ouvrage est en avance de deux à trois semaines sur le planning initial”, se réjouit-on du côté de l’administration communale.

Quatre mois après l’entrée en action des premiers bulldozers sur le site du futur centre pénitentiaire occupant une vaste zone de 14 hectares, les bâtiments qui abriteront les détenus sortent progressivement de terre à l’ombre du champ des éoliennes toutes proches. Aux abords des mâts produisant de l’énergie électrique avec la complicité du vent, d’immenses grues s’érigent dans le ciel leuzois et sont visibles à plusieurs kilomètres à la ronde

Pour autant que les conditions climatiques demeurent favorables et que les températures hivernales ne chutent pas de manière vertigineuse, la phase du gros-oeuvre devrait s’achever d’ici environ un mois et demi, soit vers la fin du mois de janvier 2013.

Depuis la N 7 et la route express 60 D en direction de Péruwelz, il est déjà possible d’apercevoir la structure extérieure du complexe carcéral avec ses quatre ailes épousant la forme d’une étoile ainsi que le poste de contrôle.

Les hommes en charge de l’exécution de ce chantier sans précédent dans la cité bonnetière aménagent à présent la zone logistique. Ils s’attaqueront ensuite à la construction des murs d’enceinte hauts de six bons mètres et pour lesquels les fondations sont déjà coulées. Il restera ensuite à finaliser toute la partie technique et sécuritaire qui nécessitera une année de travaux.

Pour rappel, l’occupation des lieux par les premiers prisonniers est prévue en avril 2014. D’une capacité d’accueil de 312 détenus, celle-ci pourrait être rapidement portée à 500 places compte tenu des possibilités d’extension.



© La Dernière Heure 2012