Mons

La 11e édition de la balade motos de la police se tiendra ce dimanche 2 septembre

Des moteurs qui vrombissent, des vestes en cuir et des casques mais surtout, des sourires et une très bonne ambiance. Voilà la liste non-exhaustive des ingrédients que l’amicale de la zone de police boraine espère rassembler ce dimanche 2 septembre dans le cadre de sa traditionnelle balade motos. L’événement en est à sa 11e édition et a, au fil des années, acquis ses lettres de noblesse.

La bonne organisation de cette balade est chaque année saluée par les motards, qu’ils soient novices ou confirmés. « Notre objectif ne change pas, nous espérons partager de bons moments avec les participants, casser la glace entre motards et policiers motards et montrer que non, la police n’assure pas qu’un rôle de répression », commente Bertrand Caroy, responsable du service circulation et motard aguerri.

« C’est aussi l’occasion d’échanger autour de certaines réflexions : l’état des routes, les nouvelles législations, les règles de sécurité ou encore les équipements réglementaires. Nous remarquons chaque année que beaucoup de motards ne sont pas parvenus à obtenir de réponses à leurs questions. Nous sommes aussi là pour leur en apporter. »

Concrètement, les inscriptions seront possibles dès 8 heures ce dimanche (six euros pour le conducteur, quatre pour le passager et le petit-déjeuner est offert). Le coup d’envoi de cette balade, l’une des plus importantes de la région, sera donné vers 10 heures au départ de la concession Harley Davidson. « Nous prendrons la route vers Dinant, qui a récemment profité d’importants travaux qui ont véritablement transformé son visage. Je suis allé en repérage et j’ai découvert des routes, des villages que je ne connaissais pas. La balade aura donc aussi pour objectif de (re)découvrir ces coins trop souvent ignorés. »

Au terme des 100 premiers kilomètres de route, les participants pourront flâner et se restaurer sur les rives de la Meuse avant de reprendre le guidon pour les 100 derniers kilomètres. « Je ne jette de fleurs à personne mais c’est une balade qui se fait généralement avec le sourire. Lorsque les participants terminent le circuit, ils sont satisfaits d’avoir passé un moment agréable, tous ensemble puisque la balade n'est pas réservée à une seule marque de motos. » Reste donc à croiser les doigts pour que la météo soit du côté des quelque 700 pilotes attendus.