Mons

Montant de l'acquisition, quelque 25.000 euros

Ce mardi, sous les bourrasques de vent, la zone de police boraine a présenté OnyxStar, un drone hyper performant nouvellement acquis. La zone devient ainsi la première police du Hainaut à disposer d’un tel outil de surveillance, destiné à faciliter certaines interventions policières, le travail des patrouilles et à assurer la surveillance de sites.

L’outil est innovant et utile mais a aussi un coût : 25.000 euros ont été dépensés pour acquérir ce petit bijou de technologie, composé de huit moteurs, de caméras embarquées dont une caméra thermique, de deux télécommandes, de plusieurs batteries et pesant pas moins de six kilos. « Dès 2015, nous avons étudié la plus-value opérationnelle d’un drone au sein de la zone », précise Jean-Marc Delrot, chef de corps.

© EB

Après plusieurs démonstrations, de longues recherches et prises de renseignements, la zone décidait de sauter le pas. « C’est un outil qui se veut complémentaire à ceux déjà utilisés par la zone. Pour certains événements ponctuels, il jouera le même rôle qu’un hélicoptère de la police fédérale. » Il sera notamment utilisé dans le cadre de missions de police administrative et judiciaire, de surveillance de foule, de gestion négociée de l’espace public, de circulation routière, de situation de péril grave ou encore de sécurité publique.


L’équipe drone de la police boraine, actuellement constituée de cinq policiers spécialement formés, sera sollicitée lors d’événement et festivités tels que les festivals, la braderie de Boussu, la Pucelette de Colfontaine, etc., mais aussi pour quadriller un périmètre en cas de disparition et de fugue, pour reconnaitre et observer un lieu ou une personne avant une intervention.

Pas question cependant d’utiliser ce nouvel appareil à tout moment : les conditions météorologiques sont déterminantes, de même que les possibilités et autorisations de survol. Le premier test en conditions réelles devrait avoir lieu lors du Summer Festival, organisé à Boussu dans quelques jours.