Mons L’homme avait menacé la bijouterie de Pierre Kinaux avant de se faire tirer dessus