Mons Cette année encore, tous ont redoublé de créativité pour concevoir leurs costumes de fantaisie

Ils trépignaient d’impatience depuis un an et l’ont prouvé ce dimanche matin en se rassemblant par centaines sur la Grand-Place de Binche pour assister à la première sortie des Gilles, qui avaient revêtu leur costume de fantaisie, jusqu’ici conservés dans le plus grand secret. Une tradition qui a une nouvelle fois séduit le public, nombreux et enthousiaste.



C’est qu’une fois encore, les sociétés ont fait preuve de créativité ! Au son des tambours, les Arlequins, Paysans, Pierrots ou encore Marins ont parcouru les rues binchoises sous les jets de confettis et les regards émerveillés des plus petits, nombreux en ce dimanche. C’est que la météo est plutôt clémente. « C’est l’occasion de passer une journée un peu spéciale en famille », souligne Nadine Degave aux côtés de ses deux enfants, costumés pour l’occasion.



Même enthousiasme du côté de Sylvain et de son groupe d’amis. « Nous tentons de vivre le carnaval à 100% chaque année. Qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, nous sommes présents ! Nous débutons les festivités le dimanche et les poursuivons jusqu’à tard dans la nuit de mardi à mercredi. C’est clairement un rendez-vous incontournable pour nous, pas question d’en rater une minute », confirme ce Binchois d’origine.

À l’heure d’écrire ces lignes, les sociétés se sont disloquées. Elles ne se reformeront qu’à 15 heures pour prendre le départ du traditionnel cortège. Les bois et les cuivres accompagneront les tambours et rythmeront les pas des participants, qui partiront donc de la place Eugène Derbaix pour terminer sur l’avenue Charles Deliège.