Mons D’ici la fin de la semaine, les prairies seront totalement vidées des infrastructures