Mons Julien avait tissé des liens étroits avec Jean-François.

C'était l'horreur lundi soir à Mons. Jean-François, un jeune Montois de 19 ans a été poignardé sur la place Léopold, à côté de la gare. Vers minuit, le jeune homme a reçu plusieurs coups de couteau, dont un à la gorge, avant de succomber de ses blessures.

Les faits ont débuté sur les terrasses du café Léopold et du café la Table Ronde. Le patron du café Léopold a visionné toute la scène grâce à sa caméra de surveillance. "Un jeune homme, l'auteur des coups des couteau, était en train de boire un verre au café la Table Ronde , débute-t-il. Un autre, la victime, était assis sur ma terrasse à une table juste à côté de la terrasse du café voisin où se trouvait l'auteur. Les deux hommes, l'un à côté de l'autre, se sont parlés, ont commencé à s'énerver et à se prendre la tête."

Julien, le serveur du café Léopold qui était en service lundi soir, complète ces explications : "Le type était louche par rapport à la serveuse du café d'à côté" , raconte Julien qui connaissait bien Jean-François. "Il a d'abord râlé parce que je lui ai demandé son numéro devant lui. Puis, il ne voulait pas partir alors qu'elle devait fermer la terrasse et le café. Enfin, lorsque le café a fermé, il est resté attendre que la serveuse quitte le café parce qu'il voulait la suivre. C'est là que Jean-François lui a dit d'arrêter d'embêter la serveuse."

L'agresseur avait bu toute la soirée

L'homme a alors attiré Jean-François à quelques dizaines de mètres, à l'abri des regards, pour commettre l'irréparable. "Et puis, je l'ai vu revenir en courant vers moi. J'ai appelé les secours, mais je n'ai rien su faire pour le sauver. Juste avant de s'évanouir, il m'a dit : Julien, je ne veux pas mourir..."

Le jeune homme a été rapidement pris en charge par les services de secours, mais est décédé quelques heures plus tard à l'hôpital. Le parquet de Mons a évidemment été saisi. Le suspect a quant à lui directement été interpellé et formellement identifié. Il s'agit d'un homme d'une trentaine d'années d'origine nord-africaine qui vit en Belgique depuis environ un an.

Il a été présenté devant un juge d'instruction durant la matinée et a été placé sous mandat d'arrêt et écroué. "L'auteur et la victime ne se connaissent pas, il ne s'agit pas d'un règlement de comptew" , précise le parquet.

Selon Julien, notre témoin, l'auteur des coups de couteau avait bu de nombreuses bières spéciales durant toute la soirée. Il était dans un état avancé d'ivresse. "Je me demande ce que ce type aurait fait à la serveuse si Jean-François n'était pas intervenu. Il a donné sa vie pour l'aider. C'est tout ce que je vais retenir" , ajoute le jeune homme de 24 ans complètement choqué par ce qu'il a vécu.