Mons

Retrouvez Nicolas Martin, Georges-Louis Bouchez, Savine Moucheron, Charlotte de Jaer et John Beugnies derrière les platines du Buddha Rouge ce vendredi

A un peu plus d’une semaine du scrutin communal, la seule certitude que l’on peut aisément mettre sur la table, c’est que la campagne n’aura jamais été aussi agressive à Mons. Et même au-delà des murs montois, le "combat des chefs" passionne au point de placer Mons sous le feu des projecteurs wallons pour ce 14 octobre.

Pour beaucoup (et pas que les Montois), il est grand temps que le 14 octobre vienne siffler la fin du match. Mais il reste encore une semaine, et la tension ne semble pas redescendre d’un cran, que du contraire. Raison pour laquelle il est l’heure, ne fût-ce que pour une soirée, de "déposer les armes"et se retrouver dans une ambiance totalement déconcertante au vu de ce que l’on a pu vivre ces dernières semaines : une soirée entre les candidats bourgmestre en discothèque !

Poussons même le vice un peu plus loin : Que les politiques s’affrontent, à armes égales, dans un "battle de DJ’s". C’est le pari fou que s’est lancé La Dernière Heure Les Sports à l’occasion de sa soirée Back In Time, laquelle se déroule ce vendredi au Buddha Rouge, à Asquillies.

© D.R.

Un affrontement, certes, mais inédit et sans agressivité ! Concrètement, plusieurs candidats bourgmestre (les têtes de liste du PS, Mons en Mieux, Ecolo, Agora et PTB) tenteront, chacun, de mettre l’ambiance sur le dancefloor du Buddha Rouge, évidemment aidé par les DJ’s Joss et Gaspar pour l’aspect technique. Une dizaine de minutes pour convaincre, sans sortir une punchline, une parole de trop envers son adversaire. Un match dans le match, qui s’annonce passionnant. Une première aussi, parce l’on est habitué à les voir se disputer publiquement, que ce soit lors des débats télévisés, radios, ou même par communiqués de presse interposés. Mais pas à s'afficher dans une ambiance si décontractée, quasiment autour d'un verre en soirée.

Une idée que les principaux concernés ont accueilli avec beaucoup d’enthousiasme, que ce soit parce que le concept est inédit, mais aussi parce que les Montois méritent mieux qu’une éternelle lutte sans merci. Et puis, un peu de convivialité ne fera pas de mal dans cette entité qui aime faire la fête.

Retrouvez Nicolas Martin, Georges-Louis Bouchez, Savine Moucheron, Charlotte de Jaer et John Beugnies derrière les platines du Buddha Rouge ce vendredi soir, à l’occasion de la soirée Back in Time !