Mons Le Monopoly louviérois sortira fin 2018 à l’occasion des Fêtes

Jeter les dés et passer par les anciennes usines Boël, le site Boch, les ascenseurs ou encore par quelques enseignes ayant pignon sur rue dans la Cité des Loups sera bientôt possible. En 2018, La Louvière aura en effet son propre Monopoly, grâce à Alain François et à son fils Alexis, de chez Arole-Editions. Une histoire familiale donc, qui a commencé un peu par hasard.

"J’ai eu l’occasion de rencontrer les personnes qui ont conçu les Monopoly pour Mons et Charleroi, et de collaborer à la réalisation des jeux pour Ath et le Sporting de Charleroi. Après cette belle expérience, nous avons décidé de poursuivre chacun de notre côté, explique Alain François. Je travaille désormais sur les projets de Mouscron et La Louvière. Nous partons vers des Monopoly sponsorisés, c’est-à-dire que nous impliquons la population."

En effet, les deux Athois partent à la rencontre des autorités communales, mais pas seulement. "La ville ne participe pas financièrement à la conception du jeu mais il nous paraît important de lui donner l’opportunité de participer à son élaboration en nous aiguillant sur les incontournables à avoir sur le plateau." Un plateau qui s’apparente également à un support publicitaire pour les commerçants locaux.

"Il a été démontré que, au cours d’une partie, chaque joueur passe une dizaine de fois sur chaque case. Un commerçant qui a décidé d’investir bénéficie donc d’une belle publicité, sur un beau support qui restera au sein de 1.500 à 2.500 familles pendant des dizaines d’années : rares sont ceux qui jettent leur Monopoly. L’investissement [de 150 à 3000 euros, NdlR] en vaut donc la peine et est finalement bien plus intéressant qu’un toute-boîte."

L’heure est encore aux prises de contact, mais le jeu devrait sortir en 2018. "Philippe Decressac, dessinateur louviérois, sera aux manettes pour dessiner le plateau. Nous allons voir comment coller au mieux aux attentes des Louviérois et comment mettre tout cela en musique. La conception du jeu nécessite environ un an de travail. Nous devrions donc être à l’heure pour les cadeaux de fin d’année !" De quoi surprendre et entretenir un peu plus la fierté des Loups.