Mons Le temps d'une soirée, les candidats ont rangé les joutes verbales pour venir derrière les platines.

A quasiment une semaine du scrutin communale, la tension grimpe en flèche dans les rangs des différentes listes montoises. Nicolas Martin (PS), Georges-Louis Bouchez (Mons en Mieux), Savine Moucheron (Agora-cdH), Charlotte De Jaer (Ecolo) et John Beugnies (PTB) se livrent à une intense lutte notamment à travers des débats télévisés souvent électriques. Même au-delà des murs montois, le "combat des chefs" passionne au point de placer Mons sous le feu des projecteurs wallons pour ce 14 octobre.

Pour faire redescendre la pression et calmer les esprits avant d'entrer dans la dernière ligne droite, la Dernière Heure a convié les cinq têtes de liste à une soirée spéciale ce vendredi soir dans une discothèque de la région de Mons. Tour à tour, les candidats à la succession d'Elio Di Rupo (PS) ont accepté de se prêter au jeu d'un battle musical derrière les platines du Buddha Rouge, à Asquillies. Aidé par les DJ’s Joss et Gaspar pour l’aspect technique, chacun a pu choisir deux chansons pour tenter de mettre le feu au dancefloor.

Pas de joute verbale, mais juste de la musique. Ce concept totalement inédit a évidemment ravi les principaux intéressés qui ont eu l'occasion de se faire plaisir derrière les platines tout en décompressant de cette période intense. Le tout sans dans une ambiance conviviale, sans la moindre animosité entre candidats. La preuve en images...

> Découvrez-les également en VIDEOS