Mons Un budget d'un million d'euros y est consacré

Aménager le cœur du village d’Elouges est le projet phare du Plan Communal de Développement Rural (PCDR) de Dour. Il consiste à redynamiser la vie du centre du village en améliorant les liaisons entre les centres d’intérêts et en y aménageant des espaces de convivialité. Il s’agit notamment de réorganiser le stationnement, d’établir un cheminement cyclo-piéton et d’améliorer l’éclairage sur la place longitudinale et le square des Combattants. Le sentier ouest partant de l’église, longeant le cimetière et rejoignant la rue Quevauville, sera également réaménagé.

Les études d’avant-projet et de projet sont toujours en cours. La population a d’ailleurs été invitée à participer à l’élaboration de certains aménagements en pointant les forces les faiblesses et les souhaits pour l’avenir de cette place. Ce mercredi soir, l’auteur de projet a présenté les esquisses recalibrées en fonction des groupes de travail citoyen.

Ainsi, ceux-ci avaient pointé l’importance du patrimoine, des commerces et de l’Horeca, de la sécurisation routière aux abords des carrefours,… “Ce qui a été présenté colle assez bien avec les souhaits exprimés,” se réjouit Vincent Loiseau (DR +), bourgmestre faisant fonction.

“Pour ramener de la convivialité, on partirait vers des espaces partagés tout autour de l’église, endroit central du village. La vitesse serait limitée sur la place à 30 voire à 20 km/h., nous conserverons des places de stationnement mais de manière mieux agencée. Tout le projet s’articule autour de l’église, avec notamment des projets de terrasses, de fontaines, d’espaces de convivialité.”

Question budget, ce lifting n’est pas des moindres puisqu’au total, c’est un subside de près d’un million d’euros qui y sera consacré. En juin dernier, un premier subside provisionnel de 25.000 euros avait été octroyé pour réaliser les études. L’objectif aujourd’hui est de désigner l’entreprise en début 2019. “Pour commencer les travaux en seconde partie d’année,” espère Vincent Loiseau.