Mons La jeune fille de 18 ans a toutefois pu identifier son agresseur