Mons

Avant le coup d'envoi de la rencontre, la Grand-Place de Mons s'est tue

Ce jeudi soir, ce sont des centaines de personnes qui se sont une nouvelle fois rassemblées sur la Grand-Place de Mons pour assister au match retransmis sur écran géant et opposant nos Diables Rouges à l'Angleterre . C'est cependant dans la tristesse que la soirée a débuté. À quelques minutes du coup d'envoi de la rencontre, une minute de silence a en effet été respectée en hommage à Jean-François, ce jeune homme de 19 ans mortellement agressé dans la nuit de lundi à mardi.

L'initiative avait été lancée sur le groupe Facebook « T'es un vrai Montois si... » et avait rapidement emporté l'adhésion. C'est que dans la Cité du Doudou, le drame a fortement choqué. Malgré l'enthousiasme des Montois à assister à la prestation de notre équipe nationale, la minute de silence demandée par l'association des commerçants a été particulièrement bien respectée. Durant une minute chargée d'émotions, la Grand-Place s'est tue.


Pour rappel, Jean-François Willems était âgé de 19 ans et était originaire de Mons. Dans la soirée de lundi, il était occupé à boire un verre à la terrasse du café Léopold lorsque le ton est monté entre lui et un autre individu, apparemment éméché, qui s'en prenait à la serveuse du café voisin, la Table Ronde. Dans les minutes qui suivaient, les deux hommes quittaient la terrasse et poursuivaient leur discussion un peu plus loin.

Peu de temps après, Jean-François revenait vers le café, la gorge en sang. Malgré sa prise en charge par les secours, il n'a pas survécu. Le suspect, un homme d'une trentaine d'années vivant en Belgique depuis environ un an, avait pu être interpellé et présenté au juge d'instruction. L'enquête se poursuit.