Mons

Le Quiévrainois avait également été bourgmestre de sa commune.

C'est une triste nouvelle que nous apprenons en ce début de semaine. Michel Tromont est décédé ce lundi 9 juillet à l’âge de 81 ans. "J'exprime ma sympathie à ses proches et mon respect à la mémoire de mon prédécesseur, un homme bienveillant et à l'écoute, avec lequel je m'étais plusieurs fois entretenu et qui conseillait volontiers de la meilleure façon lorsqu'on s'adressait à lui", a réagi Tommy Leclercq, gouverneur de la province du Hainaut.

Car Michel Tromont avait occupé ce poste de gouverneur pendant de très longues années : de 1983 à 2004. Mais sa carrière politique ne se résume pas à cela. Conseiller communal et échevin du Quiévrain d’avant-fusion, Michel Tromont a été nommé à la fonction de bourgmestre en 1977. L'année suivante, il devenait député puis ministre de l’Éducation nationale en 1981, pour le compte du gouvernement Martens V.

Professeur pendant plus de trente ans dans l’enseignement moyen, technique, supérieur et universitaire, Michel Tromont était licencié en Sciences commerciales et financières et détenteur de nombreux autres titres académiques. Porteur de nombreuses décorations et distinctions honorifiques tant belges qu’étrangères, l'ancien mayeur quiévrainois a été reconnu tout au long de sa carrière pour son sérieux et la qualité de son travail.

Il exerça aussi d'autres mandats et responsabilités, notamment comme président du conseil d'administration de la Faculté polytechnique de Mons ou Président du Comité de direction de la banque Crédit Professionnel du Hainaut.

La commune de Quiévrain lui rend également hommage. "Au nom du Conseil communal, la Bourgmestre et les membres du Collège communal présentent, avec beaucoup d’émotion, leurs plus sincères condoléances à l’ensemble de la famille. Dès ce lundi 9 juillet après-midi, un registre de condoléances sera ouvert à l’accueil de la Maison communale à l’attention de tous les Quiévrainois qui voudraient rendre un dernier hommage à Michel Tromont."