Mons

Le projet permet aux enfants d’observer des couples de mésanges dans un nichoir

Il y a deux ans, l’Athénée Royal Marguerite Bervoets répondait à un appel à projets éducatifs initié en 2016 par l’Institut royal des sciences naturelles de Belgique et Google.org. Ce projet, baptisé XperiBIRD, consiste en l’installation de nichoirs équipés d’une caméra dans les établissements scolaires primaires et secondaires du pays. Rapidement, l’établissement montois est tombé sous le charme de l’initiative.

© EB

Depuis deux ans, les élèves de première année primaire ont donc l’opportunité d’observer la nidification d’un couple de mésanges du début à la fin. “La classe donne sur des arbres, nous savions donc parfaitement où placer le nichoir pour attirer les oiseaux”, se souvient Julie Baugnies, institutrice en charge du projet.

Cette dernière ne s’y était pas trompée puisque rapidement, un premier couple a pris possession de la petite maison de bois. “Les enfants ont rapidement été enthousiastes. Après avoir observé une boîte vide, ils ont pu assister à l’arrivée du couple, à la ponte, aux couvées, aux naissances et au développement des oisillons avant leur envol.”

© EB

Quotidiennement, les petites têtes blondes ont été invitées à retranscrire leurs observations dans un carnet. “Il s’agissait d’être les plus scientifiques possibles, de se limiter aux observations pures sans qu’ils ne fassent intervenir leur imagination. Au fil du temps, les rédactions sont devenues plus complètes, le vocabulaire beaucoup plus riche. C’est un projet passionnant et très riche sur le plan pédagogique.”

Après deux ans d’expérience, l’Athénée Royal Marguerite Bervoets compte poursuivre sur sa lancée, et même aller au-delà. “Nous continuerons le projet puisqu’il nous permet d’accumuler des données, de comparer le nombre de naissance d’année en année, les dates d’éclosion etc., mais nous nous lançons aussi dans le projet “Ose le vert.” Dans ce cadre, institutrice et élèves ont construit de nouveaux nichoirs afin d’offrir un toit à davantage de nichées au sein de l’école. Le projet XperiBird, le premier du genre en Belgique, se poursuivra encore dans les années à venir. Avec plus de 200 nichoirs installés et 400 prévus dans les deux ans à venir, il promet d’offrir quelques belles images aux jeunes élèves.