Mons

Des candidats présents à Mons, Frameries, Boussu, Colfontaine, Dour et à la Province

L’annonce se faisait attendre mais elle est finalement tombée dans l’arrondissement de Mons-Borinage. Le parti “La Droite Citoyenne” entend bien présenter des candidats aux élections communales et provinciales dans l’arrondissement de Mons-Borinage. Aldo-Michel Mungo, président et fondateur de ce mouvement, était à Mons pour l’affirmer haut et fort ainsi que pour présenter ses candidats. Ils se disent “à la droite du MR”

“La Droite” investira les villes de Mons, de Frameries, Boussu, Colfontaine et Dour pour les élections communales. À la Province de Hainaut aussi, il y aura des candidats estampillés “La Droite”. Les listes ne sont pas complètes mais ils ont récolté suffisamment de signature pour se présenter au scrutin. Ainsi, celle de Mons est emmenée par Alain Hollande (affilié MR) et compte huit candidats. Celle de Frameries est la plus conséquente avec dix candidats et est emmenée par Antoni Mazzeo.

À Boussu, c’est André-Simon Capette qui tentera de gagner un siège en faisant barrage à la liste “J’existe” et au Parti Populaire (PP). Du côté de Colfontaine, “La Droite” présente six candidats emmenés par Laurent Dehaes. À Dour, c’est Patrick Delaruelle qui mènera une liste de trois candidats. Enfin à la Province, Frédéric Segers (de Honnelles et ex-Ecolo de La Louvière) tiendra la liste.

“Notre positionnement est libéral, de droite, sans aucune accointance avec l’extrême droite”, affirme Adlo-Michel Mungo, le président de la “Droite Citoyenne”, qui se présentera du côté de Charleroi. “Je pense que nous allons réaliser une vraie percée dans la région. On sent une nervosité dans les majorités en place. Elles ont des craintes par rapport aux petits partis émergents. Nous espérons obtenir un ou deux sièges, selon les villes.”

L’ex-membre du PP, Aldo-Michel Mungo fait régulièrement les gros titres via ses discordes incessantes avec son ancien collègue, Mischaël Modrikamen. Sur les treize communes de Mons-Borinage, cinq ont été choisies par “La Droite” pour ce scrutin communal. C’est une première. Au total en Wallonie, le président annonce 17 listes à “La Droite”, principalement dans le Hainaut.