Mons

La sixième édition était à nouveau sold-out

Entre l’organisation de la God Save the 90’s et le public montois, c’est une histoire d’amour qui dure depuis quelques années déjà ! Ce vendredi, cette union a une nouvelle fois été célébrée dans la joie et la bonne humeur, au son des tubes de notre jeunesse et aux pas de danse.

Preuve que la lassitude ne s’installe pas, cette sixième édition était une fois encore sold-out. « Il règne toujours à Mons une très bonne ambiance. Nous essayons d’être présents deux fois par an et le public nous le rend bien », explique Lillo Mendola, membre de l’organisation.

Une fois encore, tous les ingrédients étaient réunis pour imposer la God Save the 90’s comme la plus grosse boum de l’année. Entre la macarena et un karaoké géant sur La Tribu de Dana, la nouvelle salle de Rave et les bornes d’arcade, les jeans troués, les jupes plissés, les Buffalo, les bandanas et les vernis fluorescents, difficile de ne pas avoir l’impression de faire un véritable bond dans le passé…

Plus encore lorsque Lââm décide de monter sur scène pour y mettre l’ambiance. L’interprète de Chanter pour ceux et de Petite Sœur n’aura pas dû se faire prier pour entraîner avec elle un public chaud bouillant, prêt à user ses cordes vocales pour assurer les chœurs !

« Nous ne pouvons pas toujours proposer de prestations live mais c’est quelque chose que nous aimons beaucoup, c’est une forme de cadeau pour notre public. Lorsqu’ils sont sollicités, les artistes ne connaissent pas forcément le concept, ils ne savent pas à quoi s’attendre. Mais ils sont toujours ravis d’être venus et étonnés du monde qu’il y a. Le public belge reste un public très particulier ! »

Malgré une ouverture un rien plus tardive suite à quelques problèmes techniques, la soirée se sera poursuivie jusqu’aux petites heures du matin... Ce samedi, le compte à rebours est relancé jusqu'à la prochaine soirée !