Mons L’objectif est qu’au moins un membre soit élu pour qu’il transmette les documents

Fin août, le collectif Transparencia lançait un ultimatum aux actuels élus : si tous les documents des conseils communaux de la mandature n’étaient pas transmis pour le 1 er septembre, une liste Citoyens dans la mouvance du collectif Transparencia verrait le jour. Force est de constater que le retour a plutôt été défavorable. Du coup, ces militants de la transparence se sont structurés et sont désormais prêts à présenter une liste électorale au scrutin d’octobre.

À ce stade, onze personnes ont déjà répondu à l’appel de manière certaine. La liste Citoyens, qui n’est pas à confondre avec le mouvement Citoyen de Joos aujourd’hui allié avec le PS pour les élections montoises, a déjà obtenu les signatures nécessaires pour déposer sa liste. Nadine (appellée aussi Nadia) Dupont en est la cheffe de file.

Parmi ses colistiers, on retrouve des personnes proches de Transparencia, mais aussi du PTB, et des proches du mouvement Citoyen. Romane Ben Naji, bien connue à Mons pour ses multiples activités en faveur des plus démunis et des SDF, est candidate à la neuvième place.

Quant à leur programme, il est déjà ficelé et comporte cinq points rendus publics. Le mouvement entend mettre sur pied un conseil citoyen préalablement à chaque conseil communal. "C’est l’élu qui l’organisera une fois par mois, pendant toute la durée de la législature. Au cours des conseils citoyens, les citoyens seront invités à s’exprimer et à voter sur les points mis à l’ordre du jour pour le prochain conseil communal."

L’objectif poursuivi est clair : décrocher au moins un élu (dans l’idéal trois, nous dit-on) afin que, préalablement à chaque conseil communal, il fournisse aux citoyens les documents publics relatifs à la préparation des dossiers du conseil communal. "Il servira en quelque sorte de relais de transmission entre les pouvoirs publics et les citoyens. C’est un peu comme un candidat boîte aux lettres, chargé d’obtenir les informations pour les transmettre à l’ensemble de la population et ainsi faire connaître la sauce à laquelle nous allons être mangés," a conclu la cheffe de file, Nadia Dupont.

C.Ti.