Mons Les orages n’ont épargné personne, même pas le plus haut édifice montois

Le Beffroi de Mons, patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco, a été foudroyé dans la soirée du 27 mai, à 19h10 précisément. Et pour cause, l’horloge est complètement chamboulée et ne fait plus résonner le carillon, de même que les installations du musée du Beffroi et du Doudou.

“Les paratonnerres du Beffroi ont fait leur boulot
”, explique ce vendredi Savine Moucheron, l’échevine montoise. “Le système électrique n’a pas été touché. Mais le réseau informatique a grillé. Il n’est pas protégé contre la foudre. Le réseau est relié à tout ce qui est téléphonie, tablettes, ordinateurs… Donc ces installations-là sont hors service”.

Au musée du Doudou, à un jet de pierres du Beffroi, les dégâts sont aussi importants au niveau des équipements multimédias, grand atout de ce musée. Les assurances ont été averties au lendemain des faits. Les équipes techniques vont entamer les réparations. D’ici là, un tarif réduit sera appliqué aux entrées de ces deux musées