Mons

Le Fonds wallon du Logement a déboursé près de 143.000 euros pour rénover les deux habitats

Quatre ans après avoir entamé les démarches d’introduction de dossiers auprès du Fonds wallon du Logement, le CPAS de Mons est enfin en mesure de présenter deux maisons ouvrières entièrement rénovées.La gestion de la location des deux maisons, situées rue de la Prévoyance, sera garantie par l’Agence Immobilière Sociale (AIS). Ces deux maisons seront destinées essentiellement aux familles (vu le nombre de chambres) aux revenus modestes et/ou en situation précaire. La maison du numéro 26 est un peu plus grande et compte trois chambres et un petit jardin tandis que la maison du numéro 18 compte deux chambres et une petite cour.

Aujourd'hui, le CPAS de Mons compte 152 logements dont 20 maisons ouvrières dont la gestion locative est assurée par le CPAS. Le gros de sa flotte d'habitats concerne les 47 logements d’insertion-transit-urgence, les 5 logements occupés par le VIF (service de Violence Intrafamiliale), les 15 logements occupés par les réfugiés, 1 maison pour le service AMO du CPAS. 63 logements sont confiés pour la gestion locative à l’AIS. Précisions que parmi ceux-ci, il y a 16 logements inoccupés (maison ouvrière, transit, AIS,…) et 18 maisons mises en vente ou vendues.

Enfin, actuellement le CPAS loue 2 logements qui permettent l’accueil de familles nombreuses en urgence auprès de la Régie foncière de la ville de Mons. Les deux nouvelles maisons rénovées ont reçu le soutien du Fonds wallon du Logement à hauteur de près de 143.000 euros, par subvention pure et prêt.