Mons

Ce samedi matin, la liste Mons en Mieux se réunit en un congrès qui validera son programme électoral. Celui-ci sera articulé en 30 projets concrets. « Ce sont 30 propositions que nous avons établies sur base de neuf commissions de travail qui sont en place depuis un an », explique la tête de liste Georges-Louis Bouchez (MR).

Le thème principal de la campagne de Mons en Mieux sera « le redéploiement de la ville », avec comme slogan « Parler vrai, agir mieux ». « Nous avons fait un long diagnostic des problèmes à Mons afin de définir trois priorités : l’emploi, l’enseignement, la santé, ainsi qu’un préalable à tout ceci : la sécurité. »

Dans ce volet sécuritaire, le conseiller communal et son équipe veulent par exemple intensifier la lutte contre le trafic de drogues (et mettre en place des cannabis social clubs), instaurer un plan caméras, alléger le travail administratif de policiers pour les déployer davantage sur le terrain, etc.

Mons en Mieux souhaite également s’impliquer en matière d’emploi. « Il y a 41.000 emplois à Mons mais seuls 30% sont occupés par des Montois », affirme Georges-Louis Bouchez. « Nous voulons par exemple créer des zones franches pour relancer l’économie mais aussi améliorer le cadre de vie pour éviter que les Montois diplômés chez nous ne fuient notre commune par la suite. »

D’autres projets en matière de gouvernance, d’enseignement, de culture ou de logements font partie du programme. Citons par exemple le zéro cumul de mandats (ni fonction privée, ni fonction publique). « Si je suis élu, j’arrêterai ma fonction d’avocat », soutien G-L Bouchez.

La liste veut aussi créer plusieurs petits parkings dans le centre-ville aux entrées des zones piétonnes, favoriser une alimentation saine dans les écoles, ou d'autres projets plus faramineux comme mettre en œuvre un élan pour que Mons retrouve un club de football en Division 1 ou créer une ligne de tram entre Mons et Valenciennes. « Tous les membres de la liste porteront ces différents projets durant tout l’été. Nous distribuerons également prochainement des fascicules toutes-boîtes avec notre programme. »