Mons

80 personnes ont été formées par l’asbl Passe Muraille à Mons, de la direction au personnel d’entretien en passant par les puéricultrices

En 2013, l’ASPH a fait parvenir à la ville de Mons la charte communale de l’intégration de la personne handicapée. L’objectif est de sensibiliser le pouvoir politique communal à la problématique des personnes en situation de handicap mais également de l’encourager dans les démarches qui favorisent l’inclusion de manière transversale. Cette charte est un outil conçu comme un moyen d’impulsion pour les communes, lieux quotidiens de vie de tous les citoyens, permettant la pleine intégration du public cible.

“Par l’adhésion de la ville de Mons, notre commune s’est engagée sur les points de la charte, en fonction de nos réalités de terrain”, précise le CPAS. Le Conseil Consultatif des Personnes Handicapées, coordonné par le CPAS de Mons et son président Marc Barvais (PS), a organisé une formation de démystification du handicap pour le personnel des crèches du CPAS. “L’objectif est de proposer des crèches inclusives. Cette formation vise à apporter aux professionnels de l’accueil les ressources nécessaires pour adapter leur regard et leur pratique aux besoins spécifiques des enfants et des parents handicapés.”

Au total, 80 personnes ont été formées par l’asbl Passe Muraille, de la direction au personnel d’entretien en passant par les puéricultrices. Il est proposé qu’elle soit réorganisée chaque année pour le personnel qui ne l’a pas encore suivie.

Enfin, cerise sur le gâteau, Mons a reçu son label Handycity ce mardi, tout comme les communes de Hensies, de Honnelles et de Saint-Ghislain.