Mons

L'air du Doudou sera rejoué, ce vendredi soir, sur l'orgue quasi-neuf

Quatre ans de travaux auront été nécessaires pour restaurer totalement l’orgue, installé dans la Collégiale Sainte-Waudru depuis des lustres ! Il faut écrire qu’il compte maintenant 70 registres répartis sur quatre claviers manuels et un pédalier pour un total de plus de 4.400 tuyaux. Il a non seulement fallu tout restauré mais aussi veiller à conserver l'état d'origine de l'orgue. Toute la difficulté étant de faire du neuf avec de l'ancien.

Au total, le budget de restauration de ce patrimoine s'élève à 1,7 million d'euros, pris en charge en grande majorité par la Région wallonne. La ville de Mons a libéré 500.000 euros. "Les transmissions allient mécanique, électricité et informatique. L’apport de la technologie moderne à une tradition multiséculaire donnera à l’organiste des possibilités de registrations quasi illimitées", promettent les spécialistes. "Il permettra de jouer une majeure partie du répertoire composé depuis le 17e siècle jusqu’à nos jours dans la sonorité appropriée." Autrement dit, il faut s’attendre à du beau spectacle pour les yeux et pour les oreilles.

Le premier air du Doudou de l’orgue est joué ce vendredi soir. Si vous le ratez, n’hésitez pas à décrocher un ticket pour ce dimanche à 17 heures. Un concert de gala par Olivier Latry, organiste titulaire de la cathédrale Notre-Dame de Paris et l’un des plus grands organistes de notre temps inaugurera les grandes orgues de Sainte-Waudru. Frissons garantis.