Mons

John Beugnies a présenté ses 13 colistiers avec lesquels il espère séduire davantage de Montois

La liste PTB a été dévoilée mardi après-midi dans le QG du parti, situé à Jemappes. “Votez John” pour “reconquérir la ville”, c’est l’idée véhiculée au sein des 150 membres du PTB de Mons en vue des élections communales d’octobre. Objectif ? “Ne plus être seul au conseil communal”, sourit John Beugnies, tête de liste et conseiller PTB sortant.

Déjà en 2012, le PTB ne présentait pas une liste complète de 45 candidats dans la Cité du Doudou. Pour ce cru électoral, il est question de 14 hommes et femmes, tous membres du PTB, contre 19 en 2012. “C’est un choix”, affirme le chef de file, John Beugnies. “Nous voulions des candidats qui aient la même vision de la société, de la ville. Une ville qui s’occupe vraiment des gens, pas une ville bling-bling, ni une citymarketing.”

Pour y arriver, le PTB n’est pas en manque d’idées et va même jusqu’à recycler ses anciennes revendications comme rétablir un véritable ramassage des encombrants (sans augmentation de taxe) ou encore, rendre à nouveau gratuit les bus intramuros et élargir les parcours. “Nous avons quatre points principaux qui ont été plébiscités lors de notre enquête”, explique toujours John Beugnies. “Les logements, les bus, l’emploi public et les encombrants,… Les gens ne demandent pas de nouvelles guirlandes pour Noël mais de pouvoir se loger dignement !”

Ainsi, le PTB propose de rénover les bâtiments vides de la ville pour les louer à des prix démocratiques et de passer le cap des 25 % de logements publics en trois mandatures grâce à la mise sur pied d’une société publique de construction et de rénovation des bâtiments, assurant en outre la création d’emplois publics. Le PTB rejette toujours “la politique d’austérité” au sien de l’administration communale et exige que tous les agents communaux qui partent à la retraite soient remplacés.

Le PTB ne ferme pas la porte à une participation à une majorité mais pas à un n’importe quel prix. “Pas en poursuivant cette politique d’austérité, pas en abandonnant Jemappes, Flénu ou Ghlin et pas en supprimant la gratuité des bus intramuros. Nous, nous voulons une ville qui s’occupe des besoins essentiels des Montois, une ville à la mesure des gens.”

Voici les 14 candidats du PTB à Mons : John Beugnies, Lucie Giunta, Julien Delplanque, Fabienne Cyriaque, Stéphane Levis, Marie-Christine Scrève, Stephen Dumont, Marie-François Bertin, Pascal Bernard, Roseline Houzé, Remy Dralta, Sofia Botsis, Pascal Steingueldoir, Thérèse Michels.