Mons

Il avait été foudroyé le dimanche du Doudou, le 27 mai

L'édifice montois, patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, était dans de sales draps en mai dernier. Et pour cause, la foudre s'y était abattue. Résultat ? Le matériel multimédia a perdu les pédales. Un peu comme l’horloge du beffroi d’ailleurs, qui ne faisait plus résonner le carillon.

Reste que les paratonnerres du Beffroi avaient fait leur boulot. Le système électrique n’avait pas été touché. Mais le réseau informatique a grillé. Il n’était pas protégé contre la foudre. Lors des festivités du 21 juillet, qui se déroulaient dans le parc du beffroi, l'édifice a pu présenter quelques attraits lumineux. De fait, il a été mis en lumière aux couleurs de la Belgique.