Mons

Le Mons Upper Vintage se tiendra les 8 et 9 septembre prochain

Rien ne se perd, tout se transforme et se remet au goût du jour ! Pour preuve, les vêtements, les meubles ou encore les accessoires vintages ont le vent en poupe depuis quelques années. Il n’en fallait pas plus pour que l’idée d’organiser un événement autour de ce principe ne germe dans l’esprit d’Ynès Kamouche et de Martin Frise.

Après avoir organisé plusieurs événements sur Mons et vendu sur les marchés vintages de Bruxelles, Anvers ou encore Lille, Ynès avait envie d’autre chose. « Nous nous sommes simplement dit que c’est quelque chose qui manquait à Mons alors que beaucoup de personnes de la région prennent la route pour aller dans ce genre de marché et d’événement. Nous avions envie de nous lancer et d’organiser quelque chose dans notre ville, pour offrir une vitrine supplémentaire aux créateurs et vendeurs. »

© DR

C’est donc le week-end du 8 et 9 septembre prochain au Lotto Mons Expo que le Mons Upper Vintage installera ses étales. « Nous ne nous contenterons pas proposer des vêtements vintages, nous voulons que chacun y trouve son compte. Il y aura donc aussi des meubles, des bijoux, des accessoires,… Jusqu’à présent, une petite vingtaine d’exposants ont confirmé leur présence mais nous sommes toujours ouverts aux propositions de créateurs et designers. » Au total, ce ne sont pas moins de 1000 m² qui seront mis à leur disposition.

Après avoir déboursé deux euros/personne (gratuit pour les enfants de moins de 12 ans), le public pourra profiter du savoir-faire des exposants mais également d’une ambiance particulière. « Nous sommes dans l’idée d’un festival, avec de la musique, un bar, des foodtrucks,… Nous voulons donner une dynamique sympa à l’événement. »

Pour cette première édition, le couple espère attirer quelque 5000 personnes. « Mais c’est difficile à évaluer, nous nous attendons à vivre dans le stress jusqu’au grand jour ! Sur les réseaux sociaux, plus de 3200 personnes ont manifesté un intérêt mais il faudra attendre et voir si les conditions sont réunies pour donner envie aux gens de nous rejoindre. »

Si les amateurs de vintages sont séduits cette année, nul doute que l’événement pourrait être réorganisé l’an prochain.