Mons

Tom Pouce est une aide au déplacement, fixée sur la canne blanche, qui anticipe la perception des obstacles.

L’association Les amis des aveugles et malvoyants, située à Ghlin, a noué un partenariat exclusif avec la Fondation Visio (France) pour mettre à disposition des personnes déficientes visuelles un nouveau dispositif. Il s'agit du boîtier Tom Pouce.

L'idée ? Transformer la canne blanche classique en canne électronique. Le système est révolutionnaire, high-tech et séduit déjà. De fait, il devrait améliorer les déplacements des personnes déficientes visuelles sur le long terme.

Concrètement, Tom Pouce est une aide au déplacement, fixée sur la canne blanche, qui anticipe la perception des obstacles. Ce boîtier le fait grâce à des capteurs infrarouges et laser qui signalent par le biais de vibrations les obstacles mobiles et immobiles, au sol (jusqu'à 6 mètres ou en hauteur (jusqu'à 2m50).

Les avantages de cette canne nouvelle génération sont multiples. "Elle anticipe et signale les obstacles devant soi, sur les côtés et en hauteur. Elle respecte une règle essentielle de la locomotion : ne pas perturber l’audition, donc pas d’oreillette mais un système de vibrations dans la main qui tient la canne. Elle est simple d’utilisation, elle évite les chocs corporels, les collisions avec les obstacles au sol et en hauteur."

Considéré comme le plus performant à l’échelon mondial, ce détecteur d’obstacles développé par la Fondation Visio, permet de se déplacer facilement, en toute confiance, de façon autonome et protégée. Bien sûr, il nécessite aussi un certain investissement de 5.000 euros pour le boitier en lui-même et la dizaine de séances de formation. Pour l'heure, il est pris en charge par Les amis des aveugles en période de test.

La collaboration avec la Fondation française et l'Amis des aveugles n'est pas nouvelle. Mais ce système révolutionnaire est testé, tout l'été, pour la première fois sur le territoire belge.