Mons

La rue sera fermée pour plus de cinq semaines.

C’est parti pour cinq semaines de travaux dans la rue d’Havré. Au programme de ce chantier qui débute dans le bas de la rue et se termine à l’intersection avec la rue du Hautbois : réfection de la voirie, rénovation du casse-vitesse, remplacement de l’asphalte et des pavés. Deux semaines de travaux seront nécessaires avant de laisser place à trois semaines de séchage. Si les délais sont respectés, la chaussée rouvrira le 6 juillet.

Les différents commerces de la rue d’Havré seront évidemment fortement impactés par cette fermeture totale de la chaussée. « J’ai dû déjà réduire mes commandes de fleurs parce que rien ne se vendra », peste le fleuriste Geoffrey Meylemans. « Les travaux devaient être faits, c’est une évidence. Mais c’est la manière et le timing qui nous posent problème. »

Les commerçants regrettent essentiellement le manque de communication. « Ce n’est par exemple que le 25 mai que nous avons reçu un courrier de la commune pour nous signaler le début des travaux », poursuit le fleuriste de la boutique 100 rue d’Havré. « Le tout sans signature officielle et sans numéro de contact pour éventuellement poser les questions. Nous n’avons jamais été concertés. Surtout que ça tombe en même temps que la fermeture du parking Grand-Place... »

C’est la troisième fois en 15 ans que la rue d’Havré est fermée pour cause de travaux. Ingrid, gérante de la boutique de décoration Au Mousqueton d’Or, a connu ces trois périodes. « Personne n’est venu nous demander notre avis », débute-t-elle. « Il n’y a pas eu de discussion. Si ça avait été mis en œuvre de façon plus rigoureuse, ça aurait été mieux digéré par l’ensemble des commerçants. Le plus agréable, pour nous, aurait été de faire les travaux durant le mois d’août. Parce que la ville est plus calme et cela aurait moins impacté sur les commerces. »