Mons

Les amendes peuvent être salées en cas de non-respect des mesures de sécurité.

Ce samedi, plusieurs centaines de personnes toutes de noir, jaune, rouge vêtues s'étaient rassemblées sur la Grand-Place de Mons afin d'assister à la superbe prestations de nos Diables Rouges face à la Tunisie. L'heure était à la fête (c'est peu de le dire compte tenu du résultat), et certains supporters semblent avoir oublié quelques directives données par la zone de police Mons-Quévy afin qu'aucun incident ne vienne ternir la bonne ambiance qui régnait en centre-ville.

En effet, ce ne sont pas moins de dix personnes qui ont été interpellées et qui ont écopé d'un PV administratif – le montant de l'amende peut grimper jusqu'à 250 euros – pour n'avoir pas respecté les consignes. Entre autre, l'interdiction d'utiliser des fumigènes et tout autre engin pyrotechnique. « Voyez sur notre photo, prise ce samedi, le risque encouru par un supporter qui utilise un fumigène juste sous une tonnelle ! », insiste la zone.

« Nous n'hésiterons pas à réagir et à arrêter les personnes qui ne respecteront pas cette règle! », prévient-elle encore. Un supporter averti en vaut deux… Mieux vaut donc avoir à l'esprit les quelques recommandations et interdictions de la police en tête pour le match de ce jeudi, également diffusé sur écran géant dans la Cité du Doudou.