Mons Les bénévoles redoublent d’inventivité pour assurer le confort des animaux.

Alors que le thermomètre peine à redescendre durablement sous la barre des 30°, les refuges s’adaptent pour assurer un maximum de confort aux malheureux pensionnaires, particulièrement affectés par ces fortes chaleurs.

(...)