Mons

Les préparatifs se poursuivent pour offrir une ducasse d'exception aux Montois

L'excitation commence à monter alors que les préparatifs pour l'édition 2018 du Doudou vont bon train. Ce mardi, les autorités communales montoises, l'équipe de la Procession du Car d'Or, l'équipe de la réalisation dit Lumeçon et la zone de police Mons-Quévy ont levé le voile sur les festivités qui débuteront dans quelques jours.

Comme chaque année, la Ducasse se composera de deux pôles distincts mais intrinsèquement liés, la Ducasse rituelle avec la descente de la Châsse de Sainte-Waudru, la procession et la Montée du Car d'Or, le combat dit Lumeçon et le Petit Lumeçon, et la ducasse festive, avec la première édition de la Doudou Sound Party, le festival de fanfares, le concert de Sud Radio, la braderie, etc.

« La Ducasse rituelle évolue d'année en année car il s'agit d'un patrimoine vivant et non figé dans le temps. C'est ce qui explique qu'elle ait traversé les siècles, qu'elle soit reconnue par l'Unesco en tant que patrimoine mondial et surtout, qu'elle attire autant de monde », a souligné le bourgmestre, Elio Di Rupo (PS). « Le Doudou est un travail minutieux, millimétré car rien n'est laissé au hasard. »

Pour le bourgmestre, se renouveler reste primordial. « Le festival de musiques militaires a été remplacé par les fanfares parce que l'événement s'était essoufflé. Il était de notre responsabilité de réagir, de tenter quelque chose de nouveau. Nous réitérons l'expérience cette année avec quelques adaptations mais nous sommes convaincu que l'ensemble sera harmonieux. »

Quelque 250.000 visiteurs sont attendus tout au long des festivités pour vivre les moments forts de l'événement : les concerts gratuits du vendredi soir, la descende de la Châsse et la retraite au flambeaux le samedi soir, la procession et la montée du Car d'Or le dimanche, suivi du traditionnel combat opposant Saint-Georges et le dragon.

Des festivités qui seront une nouvelle fois organisées sous très haute sécurité puisque plus de 1500 policiers seront mobilisés pour assurer la sécurité du public.