Mons Après avoir accompli leur mission à Jette, Watermael-Boitsfort et Etterbeek, Transparencia s'attaque à Mons.

Claude Archer, coordinateur du site Transparencia.be, est parvenu à créer un petit rassemblement d'une quinzaine de citoyens ce mercredi soir. Son but étant de favoriser une transparence totale en matière de documents communaux officiels. "C’est-à-dire tous les procès-verbaux des conseils et des collèges communaux, tout ce qui concerne les subsides, les marchés publics, etc.", précise Claude Archer.

La venue à Mons de ce collectif bruxellois fait suite à une information que nous avions dévoilée ce mardi. "Nous avons été alertés par le fait qu’il existe une décision de faire payer l’obtention de certains documents papiers, en se basant sur le fait que la loi permette des faire payer les photocopies. Mais nous, nous fonctionnons par mail donc si les Montois veulent avoir des réponses via Transparencia, ça doit être gratuit", affirme le coordinateur du collectif.

Transparencia.be avait déjà récemment obtenu dans les communes de Watermael-Boitsfort, Etterbeek et Jette que l’on donne un accès gratuit en ligne à tous les documents communaux. "Nous voulions obtenir un rendez-vous avec Elio Di Rupo (PS) pour que la ville de Mons devienne pionnière en la matière en mettant tous les documents et toutes les décisions sur son site internet. Afin que les gens puissent savoir ce qui est fait de l’argent public."

Actuellement en vacances, le bourgmestre était en incapacité de rencontrer Claude Archer ce mercredi. "Nous n'avons pas encore de rendez-vous fixé mais ça devrait se faire la semaine prochaine", affirme-t-il.