Mons

Le conducteur est toujours dans un état critique

Un terrible accident de la route s’est produit, samedi vers 4h30, sur la chaussée Roi Baudouin à hauteur de Saint-Symphorien (Mons) en direction de Binche. Le passager du véhicule, Nicolas Manderlier, est décédé sur les lieux du drame. “Quant au conducteur, il est toujours dans un état critique” , a indiqué le parquet de Mons. Alors que l’automobile, une Ford Fiesta circulait, seule, sur la chaussée, son conducteur, âgé d’une vingtaine d’années et originaire de Saint-Ghislain, a violemment percuté un poteau électrique endommageant une conduite de gaz. Son passager, Nicolas Manderlier, âgé de 24 ans, n’a pas survécu au crash.

La violence du choc, principalement du côté passager du véhicule, ne lui a laissé aucune chance. Les services de secours dont les pompiers et ambulanciers de Mons et les policiers de la zone de police de Mons-Quévy sont descendus sur place. Le conducteur était grièvement blessé à l’arrivée des secours.

© D.R.

Il a été emmené à l’hôpital du Tivoli où ses jours étaient toujours en danger à l’heure d’écrire ses lignes. Selon les premières constatations, pour une raison inconnue, l’automobiliste a perdu le contrôle de son véhicule à la sortie du virage. “Les circonstances de l’accident sont difficiles à déterminer car l’accident s’est produit dans une zone où la vitesse est limitée à 50km/h. Il n’y avait pas de verglas ni de neige”, a précisé le commissaire Philippe Borza.

Une conduite de gaz ayant été endommagée, les agents d’Ores sont également descendus sur les lieux pour évacuer le poteau électrique et réparer les dégâts occasionnés par cette violente embardée.