Mons

Une chose est sûre : les deux fils de Jean Dechamps, décédé en Espagne, n’ont plus de parents

BAUDOUR Comme annoncé dans nos éditions de ce mercredi 23 mai, un Baudourois de 53 ans, Jean Dechamps, est décédé samedi à Orzola. C’est dans ce village de pêcheurs situé au nord de l’île de Lanzarote que le défunt, veuf depuis la disparition de son épouse il y a près de 15 ans, avait ses habitudes.

Suite à la publication d’informations erronées, une amie du couple a souhaité apporter certaines précisions. “Une partie de la presse a annoncé le décès d’Olivier Dechamps (18 ans), le premier fils de Jean, alors qu’il était en Belgique. Il n’a pas besoin de cela, lui qui vient de perdre le seul parent qu’il lui restait”, précise Roxane Devleeshouwer, chez qui Olivier s’est réfugié le lendemain du drame.

Dans le communiqué rédigé en début de semaine, les Affaires étrangères sous-entendaient que la victime, qui allait souffler ses 54 bougies le 23 juin, s’était noyée en essayant de porter secours à son fils autiste âgé de 14 ans. Une conclusion qui pourrait être rayée des tablettes.

“Jean et son plus jeune fils étaient accompagnés par Geoffrey, le mari du défunt, et ses beaux-parents”, poursuit Roxane Devleeshouwer. “Jean n’étant pas très bon nageur, Geoffrey a préféré s’aventurer lui-même dans l’eau. Les vagues étant assez fortes, Geoffrey et ses parents ont dû avoir recours au service de secours pour sauver le fils de Jean de la noyade. C’est à leur retour sur la plage qu’a été retrouvé le corps inanimé de Jean, dans l’eau mais à un endroit où il était susceptible d’avoir pied. Il n’était ni bleu, ni gonflé.”

L’autopsie, réalisée lundi matin, en dira plus. Mme Devleeshouwer a sa petite idée : “Je n’étais pas sur place et nous n’avons toujours pas les résultats officiels de l’autopsie. Mais selon les informations qui sont en ma possession, je pense que Jean est décédé d’un infarctus. C’est en tout cas ce qu’annonce la presse espagnole”.

Une information à prendre avec des pincettes quand on sait que le journal espagnol La Provincia avait annoncé que la mère, pourtant décédée, ainsi que le grand frère du jeune garçon, resté en Belgique, s’étaient lancés à son secours.

Le fils secouru ainsi que les autres membres de la famille dont Geoffrey, désormais tuteur légal des deux enfants, seront de retour en Belgique ce jeudi. Le corps, quant à lui, ne sera rapatrié que vendredi.



© La Dernière Heure 2012